Quels sont les équipements nécessaires au traitement des eaux usées et de process ?

En industrie comme en station d’épuration, le traitement des eaux requiert l’installation de machines spécifiques. Selon le contexte, la place disponible et le type d’effluent à traiter, les équipements ne seront pas les mêmes. Découvrez quelques-unes des machines les plus utilisées dans ce domaine.

Le tamis

Selon sa perforation et sa structure, le tamis pourra filtrer différents types d’effluents, allant des liquides gras, collant et sablonneux pour le crible rotatif RTS de chez Inofilter aux eaux avec des matières en suspension légères pour le tamis statique BPJ NM de la même enseigne. Il existe également des tamis rotatifs à alimentation interne ou externe avec compacteur ainsi que des tamis courbes, parfaits si vous cherchez un modèle compact avec peu d’entretien.

Le dégrilleur automatique

Placé généralement en entrée de station pour le traitement des eaux brutes, ou pour les eaux de lavage en industrie, cet équipement se décline en différentes positions. Le dégrilleur automatique peut être vertical, offrant ainsi un gain de place important et un accès facilité pour la maintenance et l’entretien. Facile à installer en canal ou en poste de relevage, ce type de dégrilleur s’adapte à tous les ouvrages et déverse les déchets dans une benne. Vous pouvez aussi trouver des dégrilleurs automatiques inclinés, intéressants pour un tamisage fin et un débit important, ainsi que des dégrilleurs courbes, dont la configuration peut être adaptée à la largeur du canal.

Les convoyeurs et classificateurs à sable

D’autres équipements sont utiles pour traiter les eaux usées et les eaux de process. Le convoyeur, installé en sortie de tamis ou de dégrilleur, amène les déchets par un système de vis vers une zone de compactage. Vous pouvez également opter pour une vis compacteuse afin de compacter les déchets contre la trappe de sortie. Quant au classificateur à sable, il permet de séparer les sables et sédiments dans l’effluent en fonction de leur grosseur, de façon à préserver les canalisations contre l’abrasion et les phénomènes de bouchage.